623 articles

#ERP - 30-06-2022

Logiciel : comment calculer son ROI ?

Logiciel : comment calculer son ROI ?

Quand vous vous dotez d’un nouveau logiciel, vous souhaitez connaitre les gains que le projet permet par rapport l’investissement engagé. Vous allez alors calculer le retour sur investissement (ROI). Quand il s’agit d’un projet informatique, de nombreux critères entrent en ligne de compte. Voici les 5 clés pour vous guider.

1- Mettez en place des indicateurs

A partir des objectifs du projet, définissez les indicateurs mesurables. Par exemple la hausse de productivité peut être mesurée par le nombre d’heures gagnées par mois pour la saisie des données. Classez-les en grandes catégories pour découper votre ROI.

Les indicateurs vous permettront aussi de savoir d’où vous partez, pour comparer l’avant et l’après. Le ROI est une mesure financière, définissez des indicateurs que vous allez pouvoir quantifier ou convertir. Pour autant, ils devront avoir du sens par rapport à votre projet, il n’y a pas de modèle unique.

​​​​​​​​​​​​​​2- Adressez-vous aux métiers impliqués

Pour définir vos indicateurs, demandez à tous les métiers et activités concernés (RH pour coûts du personnel, SI pour connaitre le coût du logiciel actuel…) pour être le plus précis possible.

Acceptez toutefois que le calcul ne puisse pas être totalement exact. Les nombreux critères à prendre en compte entrainent nécessairement une approximation.

​​​​​​​​​​​​​​3- Voyez au-delà des critères quantitatifs

Les gains financiers directs sont facilement repérables. La mise en place d’un logiciel s’inscrit dans un objectif plus large. D’autres gains, plus qualitatifs, constituent un avantage non négligeable et peuvent venir compléter la mesure du ROI. La satisfaction des collaborateurs, qui peuvent se tourner vers des missions à plus forte valeur ajoutée, est importante. Cela peut être aussi un meilleur partage des connaissances, une meilleure relation avec les clients, la sécurisation des données…

Ne vous focalisez pas sur les éléments purement financiers et considérez la valeur ajoutée du projet pour l’entreprise.

​​​​​​​​​​​​​​4- Estimez le ROI en amont

Vous avez déjà défini les coûts du projet en élaborant le budget. Il peut être aussi intéressant d’estimer le ROI dès le démarrage. En complément des autres indicateurs, il permet de faciliter les prises de décisions et les arbitrages. Cela va aussi vous permettre d’argumenter le projet auprès des parties prenantes et de vous assurer qu’il va être rentable.

5- Acceptez de devoir vous en passer

Parfois le calcul de ROI ne fait pas sens. Certains logiciels sont mis en place pour des raisons réglementaires. Le projet et l’investissement sont alors obligatoires. Toutefois, il peut être intéressant de se questionner sur les gains indirects de façon à communiquer positivement et voir le projet sous un autre angle.

Le calcul du ROI est une étape importante pour justifier votre projet. Cependant, un projet peut être indispensable pour réaliser d’autres projets sans être rentable, ou l’être à plus long terme. Prenez de la hauteur dans votre analyse, ne cherchez pas uniquement les gains financiers et à court terme.

_______________________________

A propos de l'auteure
Adeline Darnay est la cofondatrice de Mon Projet Logiciel. Les PME utilisent de plus en plus de logiciels. Or, elles sont souvent très seules pour mener à bien, notamment, l'élaboration du cahier des charges et le choix de l'éditeur final. Pour les aider, Mon Projet Logiciel leur propose des solutions d'accompagnement en visioconférence, adaptées à leur budget.
Adeline est aussi coach et formatrice certifiée, spécialisée dans les enjeux de gestion du stress, de communication interpersonnelle, d'affirmation de soi et de conduite de changement.

Adeline Darnay

PARTAGEZ : Facebook Twitter Linkedin

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER