371 articles

#ERP - 21-05-2021

L’adoption de l’Intelligence Artificielle s’accélère

L’adoption de l’Intelligence Artificielle s’accélère

IBM annonce aujourd'hui les résultats d'une nouvelle étude sur l'adoption de l'intelligence artificielle (IA) par les entreprises européennes et l'impact de la crise sanitaire du COVID-19 sur cette adoption.

Selon l’étude "Global AI Adoption Index 2021" d'IBM, conduite par Morning Consult en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, plus d'un tiers (36 %) des professionnels de l'informatique ont déclaré que leur entreprise a accéléré le déploiement de technologies d'IA en conséquence directe de la pandémie.

44 % ont déclaré que leur entreprise explore activement l'utilisation de l'IA dans le cadre de ses activités. Malgré cela, seulement 27 % des personnes interrogées ont déclaré que leur entreprise avait effectivement déployé des éléments d'IA dans leur entreprise.

L’IA au service de l’automatisation pour améliorer la productivité

Parmi les professionnels interrogés dont la fonction implique d’évaluer les fournisseurs de solutions d'IA, 43 % ont déclaré que la capacité à automatiser les processus pour permettre un travail humain à plus forte valeur ajoutée était au cœur de leur réflexion.

Plus d'un tiers (34 %) des professionnels européens de l'informatique ont déclaré que la perspective de rendre les employés plus productifs a influencé leur décision d'utiliser des logiciels ou des outils d'automatisation, en conséquence directe de la pandémie de COVID-19. Plus d'un tiers des professionnels européens de l'informatique déclarent que leur entreprise prévoit d'investir dans des applications d'IA prêtes à l'emploi (35 %) au cours des 12 prochains mois.

Instaurer la confiance dans l'IA

La nécessité d'instaurer une confiance absolue dans les résultats business de l’IA a été citée comme une préoccupation majeure par 72 % des personnes interrogées qui déploient l'IA ou qui évaluent son utilisation. Parmi ce groupe, 57 % ont souligné l'importance de choisir un fournisseur de technologie disposant d'un solide écosystème de partenaires logiciels et technologiques tiers.

"Les entreprises européennes sont de plus en plus conscientes qu’introduire de l'IA et de l'automatisation dans leurs processus métier peut rendre leur organisation plus résiliente, ce qui stimule l’acceptation de l'IA. Cependant, les réserves en termes de confiance et de complexité potentielle de l'adoption restent des obstacles", explique Jean-Philippe Desbiolles, vice-président Data, Cognitive &AI, IBM. "Il faut s'attaquer aux problèmes de confiance et surmonter les obstacles liés aux compétences, car toute hésitation risque de donner un avantage commercial à des concurrents qui ont déjà entamé leur parcours dans l'IA."

"IBM Watson offre à la fois le cadre éthique et les outils nécessaires pour aider les entreprises de tous secteurs à instaurer la confiance dans les résultats que produit leur IA", confirme Jean-Philippe Desbiolles.

Miser sur le traitement du langage naturel

L’étude a révélé que 38 % des professionnels européens de l'informatique utilisent actuellement des applications de traitement du langage naturel, et plus d'un quart (26 %) indiquent que leur entreprise prévoit d'adopter l'utilisation d'applications de traitement du langage naturel au cours des 12 prochains mois.

"Le Crédit Mutuel, l'une des principales banques européennes, utilise les capacités de traitement du langage naturel d'IBM Watson Assistant pour transformer l'expérience de ses clients et apporter un soutien indispensable à ses employés en automatisant les réponses aux demandes en ligne, dont beaucoup sont des questions simples et répétitives", illustre Jean-Philippe Desbiolles.

Nicolas Thery, président du Crédit Mutuel, ajoute "Trois principes clés ont guidé notre approche de l'IA ; une relation renforcée entre le conseiller et le client, en commençant par améliorer les outils de nos 35 000 conseillers puis ceux des clients, et enfin une architecture informatique intégrée et sécurisée."

Surmonter les barrières à l'entrée

L'IA est de plus en plus considérée comme une technologie révolutionnaire capable de transformer le fonctionnement des entreprises. Malgré tout, de nombreuses entreprises restent hésitantes pour un certain nombre de raisons :

·                 38 % ont cité la complexité apparente de l'intégration de l'IA dans les systèmes d'entreprise existants.

·                 33 % ont souligné le manque d'expertise ou de connaissances comme frein à l'adoption de l'IA

·                 29 % ont identifié la complexité croissante des données et l'existence de données en silo comme un obstacle.

L’accès aux données est également essentiel pour accroître l'adoption de l'IA

En raison de la prolifération des données dans l'entreprise, plus des deux tiers des professionnels européens de l'informatique puisent dans plus de 20 sources de données différentes pour alimenter leur IA. Près de 90 % des professionnels de l'informatique affirment que la possibilité de mettre en œuvre leurs projets d'IA quel que soit l'endroit où se trouvent les données, est la clé de l'adoption de cette technologie.

Malgré ces facteurs, l'IA devient plus accessible, puisque 41 % des personnes interrogées ont déclaré que de nouvelles solutions d'IA plus accessibles étaient un facteur d'adoption accru.
Par exemple, Lufthansa, la plus grande compagnie aérienne allemande, est un partenaire majeur en terme d’implémentation de l’IA, avec une équipe conjointe dans le Studio, afin de transformer l’expérience client, embarquer les employés et à améliorer l'efficacité opérationnelle.

La Rédaction

PARTAGEZ : Facebook Twitter Linkedin

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER