782 articles

#ERP - 25-03-2024

Divalto : CA de 31 M€ en 2023

Divalto : CA de 31 M€ en 2023

Divalto annonce une croissance de 19% de son chiffre d’affaires vs 2022 et l’acquisition de la société FLEXIO, concepteur de la plateforme de création d’applications métier No Code.

2023 confirme le succès de l’éditeur devenu multi-spécialiste métier SaaS avec +19% de croissance de son chiffre d’affaires.

Les points à retenir:

  • Un chiffre d’affaires en 2023 de 31M€ soit + 19% vs 2022
  • Une croissance de 25% sur son offre SaaS vs 2022
  • Une triple certification ScoreFact, expert de la satisfaction client dans le domaine de l’IT :
    – Par son réseau de partenaires labélisés
    – Par ses utilisateurs ERP divalto infinity et verticaux métiers
    – Par ses utilisateurs CRM divalto weavy
  • Renouvellement de sa certification ISO 9001 : 2015 par Bureau Veritas

Comme le souligne Jérôme VIREY, Président de Divalto : « Notre ambition et les moyens que nous mettons en place ces dernières années visent clairement, dans un monde en profonde mutation, à redonner la main sur leurs outils aux utilisateurs. Les chiffres réalisés cette année sont positifs à plus d’un titre. Nous renouons avec une croissance à 2 chiffres et nous confirmons la pertinence de notre virage stratégique vers le cloud et les solutions métier. »

Acquisition de Flexio

Divalto s’est emparé aussi de Flexio, pionnier du No Code « made in France »

Après le rachat des activités mobiles et collaboratives de RBS et l’acquisition de SwingMobility, Divalto continue sur sa lancée avec Flexio. 

Créé en 2016 et basé à Besançon, Flexio est un acteur historique du No Code en France.

Son fondateur, Julien Brugger constate à l’époque que les entreprises doivent malheureusement choisir entre deux approches : d’un côté les solutions comme Excel, accessibles à tous, flexibles mais aux fonctionnalités limitées. De l’autre, les solutions plus complètes mais beaucoup moins agiles et nécessitant des compétences en développement.

C’est ici qu’est née l’idée du No Code Flexio, une solution permettant à chaque entreprise de créer des solutions métier sur-mesure en quelques jours sans aucune notion de développement.

Solution web et mobile, Flexio permet de digitaliser les processus métier pour gagner en efficacité. Avec Flexio, il est désormais possible de :

  • Créer des formulaires numériques personnalisés ;
  • Connecter et valoriser toutes ses données (logiciels de gestion, GED, IoT, …) ;
  • Communiquer les bonnes informations au bon moment, à la bonne personne via des scénarios ;
  • Automatiser des tâches les plus chronophages ;
  • Etc.

Une alliance de compétences au service de la gestion d’entreprise

Divalto est un acteur majeur de la gestion d’entreprise qui enrichit régulièrement son offre historique pour répondre aux besoins exprimés par le terrain. Sa raison d’être est d’apporter aux PME et ETI des outils leur permettant d’augmenter leurs performances et de simplifier leur processus. Ce rachat s’inscrit dans cette logique comme l’explique Jérémy GREGOIRE, Chief Product and R&D Officer :

« Depuis l’origine, notre positionnement est clair : apporter aux entreprises et plus particulièrement aux PME et ETI des solutions de gestion d’entreprise. Spécialiste des logiciels de gestion commerciale et plus globalement de l’ERP, il y a 10 ans nous faisions le choix stratégique d’élargir notre gamme de produits avec le CRM. Aujourd’hui, la demande croissante de solutions simples et agiles nous a naturellement conduit à nous intéresser plus fortement au No Code, dont l’acquisition de Flexio est la suite logique. »

Il s’agit d’un pas de plus pour l’éditeur dans sa volonté de simplifier le quotidien des utilisateurs. D’ici 2025, 70% des nouvelles applications développées par les entreprises utiliseront des technologies Low Code ou No Code, contre moins de 25% en 2020.

L’ensemble de l’écosystème Divalto pourra bénéficier de ce nouveau savoir-faire, pour apporter toujours plus de performance et de productivité aux entreprises dans leur gestion au quotidien.

La Rédaction

PARTAGEZ : Facebook Twitter Linkedin

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER