Santé

Projet COVID-TELE : MesDocteurs partagent ses données avec l'Institut Pasteur

Co-porté par l'APHP et l'Institut Pasteur et soutenu par le Ministère des Solidarités et de la Santé, le projet COVID-TELE vise à proposer une intégration des applications mobiles en santé et des outils de télémédecine dans le suivi médical des patients atteints ou suspects de COVID-19.
 
MesDocteurs, acteur majeur de la télémédecine en France, annonce ce 28 avril 2020 participer au suivi épidémiologique du Coronavirus dans le cadre du projet COVID-TELE. En effet, l'Institut Pasteur a reçu pour mission du Ministère des Solidarités et de la Santé de centraliser les données issues des différents services de télémédecine et d'e-santé, que ces données proviennent d'outils algorithmiques d'orientation ou de parcours de télésurveillance ou de téléconsultation.  
 
20 millions de bénéficiaires potentiels 

Dès le mois de mars, MesDocteurs initiait des échanges avec l'Institut Pasteur permettant d'élaborer un parcours de téléconsultation conforme au protocole de prise en charge du COVID-19 qui tienne compte des évolutions des contextes virologiques et cliniques. Le 16 mars dernier, il était proposé aux 20 millions de bénéficiaires de ses partenaires complémentaire santé.  Ces données collectées par MesDocteurs ont été mise à la disposition de l'Institut Pasteur depuis 3 semaines, puis vers la Plateforme Health Data Hub, pour qu'elles puissent être traitées à des fins de recherche et de suivi épidémiologique dans le strict respect des autorisations accordées par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) concernant les données de santé et le règlement général sur la protection des données (RGPD). 
 
Ainsi, MesDocteurs recueille la non-opposition de chaque patient utilisant son parcours de téléconsultation COVID-19 pour le transfert de ses données de santé et de ses autres données personnelles (âge, sexe, code postal). Une attention particulière est portée à l'utilisation du numéro de sécurité sociale pour lequel le consentement explicite du patient est nécessaire. Sans accord du patient pour le transfert de ses données et de son numéro de sécurité sociale, les données de santé sont transférées de façon anonyme à l'institut Pasteur. 
 
« Nous sommes particulièrement fiers de cette collaboration avec l'Institut Pasteur et les pouvoirs publics. Elle porte un sens qui nous est cher : celui du pouvoir du collectif au service de l'intérêt général. Elle vient également démontrer la contribution active et appliquée des experts de la télémédecine à la gestion de cette crise sanitaire sans précédent comme nous serons en mesure de le faire après cette pandémie au service d'un meilleur accès aux soins pour tous, en support et soutien aux professionnels de santé », explique Marie-Laure Saillard, CEO de MesDocteurs . 

Créé en 2015, MesDocteurs simplifie la mise en relation entre patients et médecins et favorise l'accès aux soins pour tous. La start-up propose des solutions innovantes aux professionnels de santé pour qu'ils pratiquent la télémédecine en toute sérénité ; aux patients, afin de disposer d'un cadre de confiance avec un médecin ; aux assureurs et complémentaires santé pour développer leurs activités avec des solutions de télémédecine différenciantes ; et aux entreprises en apportant des outils innovants en soutien de leurs actions et ambitions en matière de prévention. MesDocteurs offre à tous ses utilisateurs la possibilité d'interagir en 24/7 dans des espaces sécurisés et adaptés aux usages en pleine expansion. Depuis le lancement, près de 200 000 mises en relations ont été effectuées. Fin 2017, le Groupe VYV est devenu actionnaire et investit durablement dans MesDocteurs, la solution de télémédecine du Groupe VYV.
Partager : Facebook Linkedin Twitter
Voir tous les articles Santé