Santé

Doctolib équipe gratuitement les SAMU et les centres COVID-19

Doctolib équipe 80 centres éphémères de consultation COVID-19. Les patients non graves peuvent y prendre rendez-vous en ligne 24h/24. Doctolib permet aussi à un tiers des SAMU de France d'adresser les patients vers ces centres plutôt qu’à l’hôpital.  
 
Si les patients les plus graves sont pris en charge dans les hôpitaux, ce sont les médecins généralistes libéraux qui accueillent et soignent la grande majorité des patients atteints du COVID-19. Au cours des dernières semaines, de nouvelles structures libérales ont également vu le jour en ville pour répondre encore plus précisément aux besoins des patients. Par engagement citoyen, Doctolib a décidé de mettre gratuitement ses services à la disposition des soignants investis dans ces nouvelles prises en charge. 
 
80 centres de consultation éphémères COVID-19 équipés
 
Pour faire gagner du temps aux soignants et éviter les files d’attente dans les structures de soins, Doctolib équipe gratuitement de son logiciel de gestion 80 centres de consultation éphémères COVID-19, comme la Maison médicale de garde de Metz ou le Centre Le Rougeville à Valenciennes, sur les quelques centaines qui se montent actuellement. Dans ces centres, des médecins libéraux proposent des consultations à des patients suspectés ou confirmés atteints de la maladie, ne présentant pas de signe de gravité, sans dépistage. Plus de 8 000 rendez-vous ont déjà été pris par ce biais sur Doctolib.   
 
"Le Centre COVID 19 Paris 19 est destiné aux patients ayant des symptômes du COVID et n’ayant pas de médecin traitant ou dont le médecin n’est pas disponible. La salle d’attente est spécifique afin de limiter les risques de transmission avec les autres patients. La prise de rendez-vous s’effectue essentiellement sur Doctolib qui nous a été installé gracieusement avec rapidité et efficacité", explique le Dr Margaux Laroche, qui a participé à la création de ce centre au sein de l’Hôpital Fondation Rothschild.  
 
Doctolib désormais utilisé par un tiers des SAMU de France
 
Doctolib équipe gratuitement un tiers des SAMU de France (33 sur 104) d’une fonctionnalité d’adressage permettant aux personnels du SAMU de prendre rendez-vous en un clic pour les patients qui les joignent par téléphone dans une structure de soins adaptée à leur état de santé : 
  • auprès d’un médecin de ville ou dans un centre de consultation COVID-19 éphémère s’ils ne présentent pas de signe de gravité ;
  • dans un centre de dépistage à l’hôpital si leur état de santé est plus sérieux.     
Plus de 2 500 rendez-vous ont été adressés par les SAMU dans les centres de dépistage hospitaliers et plus de 1 000 rendez-vous dans les centres éphémères COVID-19 et dans les cabinets de ville au cours des 10 derniers jours.  
 
Depuis que Doctolib équipe aussi les centres éphémères Covid-19, la moitié des patients non-urgents qui contactent le 15 et sont adressées à une autre structure est redirigée vers les structures ambulatoires (médecin généraliste - en priorité, le médecin traitant - ou les Centres éphémères COVID-19), permettant ainsi de limiter la fréquentation des hôpitaux et de permettre à ces derniers de se consacrer aux soins urgents. 
 
"Depuis le début de l’épidémie, Doctolib met bénévolement ses technologies et ses équipes à la disposition des professionnels et établissements de santé pour les aider à faire face à l’épidémie. Nous équipons tous les types de structures de soins mobilisées dans la lutte contre le virus, avec trois objectifs : multiplier les solutions qui s’offrent aux patients, soutenir les soignants et décharger l’hôpital des cas non-urgents”, déclare Stanislas Niox-Chateau, cofondateur et président de Doctolib.    
 
Créé en 2013, Doctolib propose aux praticiens un logiciel et des services pour améliorer l’efficacité de leur organisation. Doctolib aide les patients à accéder plus facilement et rapidement aux soins, en leur permettant de trouver des informations sur leurs professionnels de santé, de prendre rendez-vous avec eux sur Internet 24h/24 et 7j/7, de réaliser des téléconsultations et d’accéder à leur historique de consultations en ligne. La société emploie aujourd’hui 1 400 salariés, répartis dans 40 villes en France et en Allemagne. Elle collabore avec 125 000 professionnels et 2 300 établissements de santé. Doctolib enregistre chaque mois plus de 50 millions de visites de patients.
Partager : Facebook Linkedin Twitter
Voir tous les articles Santé